L'Anthropocène ou l'époque des flux de personnes et de marchandises

Transports

  • Le développement des transports modernes a été une évolution majeure vers un renforcement de l'impact de l'activité humaine sur la surface de la planète.

  • Les transports ont considérablement accéléré les flux de personnes et de marchandises, ce qui constitue un facteur essentiel de la croissance de l'activité humaine.

  • Comme l'urbanisation, les transports modernes dépendent d'une énergie abondante et bon marché, qui est obtenue par l'extraction et la transformation des ressources fossiles.

  • Les transports requièrent une consommation massive de ressources naturelles pour leur fabrication et leur fonctionnement et génèrent de grandes quantités de gaz à effet de serre.

  • Les transports sont responsables d'un peu plus de 15 % des émissions mondiales de CO2 [1]. Le transport routier représente à lui tout seul environ 75 % des émissions liées au transport.

  • Les différents moyens de transport n’impliquent pas que la consommation de ressources et l'émissions de gaz à effet de serre. Ils impliquent surtout des infrastructures massives qui fragmentent et artificialisent les milieux. Les transports contribuent ainsi à la destruction des habitats naturels, qui est la principale cause de l'effondrement biologique en cours [2].

Points clés

Photo d'un avion pour illustrer la place des transports modernes dans l'Anthropocène
Photo d'un avion pour illustrer la place des transports modernes dans l'Anthropocène

Les multiples transports consomment des ressources et émettent des polluants

Alors que pendant des millénaires, les humains ont généralement vécu l'intégralité de leur vie dans un périmètre restreint, voilà qu'ils sont de plus en plus nombreux à parcourir le monde en tous sens. Les marchandises elles-aussi peuvent transiter sur des milliers de kilomètres.

Au niveau des systèmes biologiques et physiques, le développement des transports rapides et longue distance a deux effets majeurs : la destruction ou la fragmentation des biotopes, et l'émission de polluants.

Les transports sont responsables d'environ 15-20 % des émissions de CO2 mondiales [1]. Voitures individuelles, camions de marchandises, cargos et avions fonctionnent essentiellement aux énergies fossiles ; le train fonctionne à l'électricité, qui peut être produite à partir d'énergies fossiles ou par d'autres moyens (nucléaire, énergie hydraulique...).

Le routier a lui tout seul est responsable des 3/4 des émissions liées au transport [1]. Il y aurait aujourd'hui environ 1,5 milliard de voitures en circulation dans le monde [3].

Source des images : Pixabay.

Photo aérienne de l'Europe de l'Ouest avec représentation du réseau routier principal
Photo aérienne de l'Europe de l'Ouest avec représentation du réseau routier principal

Les infrastructures de transport fragmentent la surface terrestre

Les moyens de transports humains consomment des ressources et émettent des déchets, mais nécessitent aussi une très forte emprise au sol, avec des infrastructures (routes, parking, voies ferrées, aéroports, ports maritimes...) qui artificialisent les sols et fragmentent les milieux en constituant bien souvent des obstacles infranchissables à de nombreuses espèces animales.

Dans un pays comme la France, le réseau routier représenterait environ 1 million de kilomètres [4].

Les transports contribuent ainsi à la destruction des habitats naturels, qui est la principale cause de l'effondrement biologique en cours [2].

L'image du haut montre une vue aérienne de l'Europe de l'Ouest avec représentation des routes principales (autoroutes notamment). L'image du bas est une vue aérienne dans le sud-ouest de la France (région Aquitaine) avec tracé des routes bitumées.

Source des images : Géoportail (https://www.geoportail.gouv.fr).

Photo aérienne du sud-ouest de la France avec représentation des routes bitumées
Photo aérienne du sud-ouest de la France avec représentation des routes bitumées

Références

[1] H. Ritchie, M. Roser, et P. Rosado, « CO₂ and Greenhouse Gas Emissions », Our World in Data, 2020. https://ourworldindata.org/co2-and-greenhouse-gas-emissions

[2] WWF, « Living Planet Report − 2020: Bending the curve of biodiversity loss. Gland, Suisse », WWF, Gland, Suisse, 2020. [En ligne]. Disponible sur: https://www.worldwildlife.org/publications/living-planet-report-2020

[3] Hedges Company, « How Many Cars Are There In The World? Statistics by Country. », Hedges & Company. https://hedgescompany.com/blog/2021/06/how-many-cars-are-there-in-the-world/

[4] Statista, « Longueur des routes par type en France 2021, selon le type de route », Statista, 2023. https://fr.statista.com/statistiques/540868/longueur-routes-france-par-type/